Direction Singapour

Le

Les capitaines se sont rassemblés avant la 8e étape du circuit mondial à Singapour. Pierre-Gilles Lakafia est le capitaine de l'équipe de France.

Le thème retenu cette année au HSBC Singapore Sevens est la couleur. Et devant le Merlion Park Lion mercredi 12 avril, la photo traditionnelle des 16 capitaines l'a bien mis en valeur. Avec seulement quelques jours de récupération après le puissant tournoi de Hongkong, les équipes ont encore du pain sur la planche en tirant le bilan de leurs performances.

« Nous étions très déçus », témoigne le capitaine des USA Madison Hughes dont l'équipe s'est incliné 24-29 dans le temps additionnel en demi-finale face à l'Afrique du Sud. « Si j'avais passé cette transformation dans la dernière minute et si nous n'avions pas perdu la balle dans leurs 22 (dont la récupération a mené à l'essai), qui sait ? On a beaucoup appris de Vancouver, Las Vegas et Hongkong. Nous sommes allés jusqu'en demi-finale mais on a été trop court. A chaque fois qu'on arrive sur un tournoi on veut le gagner, mais cette fois, à Singapour, on devra être les meilleurs. »

L'Afrique du Sud a participé à toutes les finales depuis le début de la saison, mais s'est incliné pour la deuxième fois seulement, laissant le titre du HK7s aux Fidji (22-0) qui réduisent l'écart avec les Blitzboks. Pas de quoi décourager le capitaine Philip Snyman.

« Les Fidji ont été phénoménaux en finale et méritent leur victoire », dit-il. « Nous avons fait trop d'erreurs et on a encore du travail à faire pour ce week-end. On n'est pas encore focalisé sur la victoire finale, même si notre objectif est de remporter le World Series. Mais chaque chose en son temps. »

Quant à l'équipe de France, le capitaine Terry Bouhraoua ayant déclaré forfait, il a repassé le brassard à Pierre-Gilles Lakafia. « Les deux derniers matches qu'on a fait à Hongkong se sont mieux passés et nous avons pu relever la tête après les deux défaites contre le Kenya et le Canada », dit-il.

« Il faut que l'on part de ces matches-là pour démarrer fort en poule contre l'Angleterre et l'Afrique du Sud. Question climat, même s'il est difficile pour les entraînements, le stade est fermé et nous permet d'avoir une température plus facile à supporter. On espère ressortir des matches de poule avec un max de confiance pour mieux préparer Paris. »

L'Australie aussi s'est bien fait remarquer au tournoi de Hongkong en terminant troisième pour la première fois depuis un certain temps. « Nous étions vraiment satisfaits », admet le capitaine Tom Lucas. « Malheureusement nous n'avons pas battu les Fidjiens en demi-finale (12-33), mais on s'en est bien sorti quand même. Hutchison a été brillant tout le week-end. »

POUR EN SAVOIR PLUS

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">.<a href="https://twitter.com/SgRugby7s">@SgRugby7s</a> <a href="https://twitter.com/PGLakafia">@PGLakafia</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/France7?src=hash">#France7</a> <a href="https://twitter.com/PGLakafia">@PGLakafia</a> et les tricolores ont à cœur de faire un bon tournoi pour bien préparer le <a href="https://twitter.com/Paris7s">@Paris7s</a>!<br>Le groupe <a href="https://t.co/bPrVYjPLst">https://t.co/bPrVYjPLst</a> <a href="https://t.co/Ju1Rcx3lZH">pic.twitter.com/Ju1Rcx3lZH</a></p>&mdash; FF Rugby (@FFRugby) <a href="https://twitter.com/FFRugby/status/852069413935362049">12 avril 2017</a></blockquote>