Les Bleues prêtes pour Kitakyushu

Le

Après Dubaï et Sydney, les Bleues de David Courteix se préparent depuis plusieurs semaines pour la prochaine étape des Sevens World Series à Kitakyushu (Japon) qui aura lieu les 21 et 22 avril prochains. C’est l’occasion pour Fanny Horta, capitaine d’équipe, de faire un point sur leurs débuts dans le circuit mondial et la préparation des tournois à venir.

Pour rappel, voici les performances des Bleues à l’heure actuelle :

  • Dubaï : 6ème
  • Sydney : 5ème
  • Classement mondial : 6ème

Quel est le bilan à retenir des deux premiers tournois de la compétition ?

Fanny HORTA (capitaine France féminines) : « C’est un peu difficile de faire un premier bilan mais il y a beaucoup de positif à retenir. On a commencé le circuit mondial avec un groupe très jeune qui apprend à se connaître et évolue au fur et à mesure. C’est vrai qu’il y a des matchs qui nous ont un peu coûté. Certains peuvent paraître plus faciles et finalement on les perd. Je pense notamment au match contre le Canada : on mène à la mi-temps, puis finalement les adversaires reprennent le dessus à la fin. Il y a des petits détails à corriger mais ça fait partie du jeu et on les travaille. Il faut qu’on garde à l’esprit nos objectifs principaux tout au long du circuit : faire un podium, battre une grande équipe et se préparer à la Coupe du Monde. »

Comment vous vous préparez pour la prochaine étape ?

Fanny HORTA : « C’est super car on retrouve l’effectif complet avec le retour des filles qui ont jouées le tournoi des VI Nations. Ça a été plus compliqué au début. Là, on retrouve un groupe beaucoup plus étoffé avec des jeunes et des plus anciennes, où chacune apporte beaucoup. On est très contente de pouvoir toutes se retrouver, même si certaines sont encore blessées. Pour Kitakyushu, on travaille sur tous les aspects de la discipline : l’attaque, la défense, les principes du jeu et la technique dans toutes les conditions physiques possibles et inimaginables pour être au plus près de la réalité du tournoi. Ça nous permet de nous focaliser sur nous, notre performance et les petits détails à corriger. On garde nos objectifs principaux en tête. »

Est-ce que l’équipe est enthousiaste à l’idée de jouer un premier tournoi mixte à Paris ?

Fanny HORTA : « Ça nous fait vraiment très plaisir ! On a joué plusieurs tournois mixtes à l’étranger, notamment dans les pays de l’hémisphère sud et on a bien senti l’engouement que procurait le rugby à 7 auprès du public : c’était fou ! C’est très reconnaissant pour nous car on investit dans notre discipline. C’est incroyable de se dire que de très bons joueurs et très bonnes joueuses sont réunis au même endroit au même moment. C’est une belle occasion pour le public de venir nous voir et nous encourager en personne car on est toujours aux quatre coins du monde le reste de l’année. »

POUR VENIR ENCOURAGER LES BLEU(E) C'EST PAR ICI