Singapour : Titre historique pour le Canada

Le

Un tournoi plein de surprises et une victoire finale pour le Canada après avoir battu les USA en finale.
C’était seulement la deuxième finale sur le World Series pour le Canada après le tournoi de Glasgow en 2014.
Mais défiants leur ennemis nord-américains, ils sont allé au bout d’eux mêmes pour remporter ce premier sacre.
Cette journée folle avait commencée avec des quarts de finale de dantesques où, en l’espace de trois matches, les Fidji, l’Afrique du Sud et la Nouvelle Zélande tombaient tous.
Les Américains, vainqueurs des Fidji en quarts, étaient intouchables en demies avec une démonstration contre l’Australie en demie (40-7) alors que le Canada venait à bout de l’Angleterre 17-5) au terme d’une belle deuxième mi-temps.
Le derby américain était donc à la conclusion de ce huitième tournoi de la saison et ce sont xxxx qui sont sortis vainqueurs avec quatre essais de Matt Mullins, Harry Jones, Mike Fuailefau et Lucas Hammond.
Déçus de leur défaite en quarts, les fidjiens et sud-africains ont du vite se remettre dans le sens de la route avec un duel en demi-finale des play-offs pour la cinquième place.
Plus que cette 5e place, il y avait presque le World Series en jeu avec des Blitzboks déterminés de quasiment bouclé leur titre avant même les deux derniers tournois de la saison.
Ils s’y sont parvenus avec une victoire 19-14 mais ils sont allé perdre contre la Nouvelle Zélande pour finir sixième.
Cela ne devrait pas chaîne grand chose pour autant parce qu’après huit tournoi, l’Afrique du Sud a 25 points d’avance sur les Fidji au classement général (157 points contre 132) et devrait sans aucun doute remporter ce World Series 2017.

LIRE LA SUITE